Où se loger si on ne peut louer un appartement ?

logement residence

Si vous ne pouvez pas louer un appartement, ni même prendre une colocation, il vous reste quand même pas mal de solutions pour vous loger. A savoir les résidences étudiantes, les auberges de jeunesse, les centres de séjour, la chambre chez l’habitant, les résidences ADOMA … nous allons essayer dans cet article de vous expliquer tout cela.

Cités et résidences universitaires du CROUS

On y trouve plusieurs types de logement :

  • Les cités universitaires :
    • Les chambres simples : loyer : 154 €/mois – Durée de l’occupation : 10 mois de septembre à juin.
    • Les chambres confort : loyer : 244 €/mois – Durée de l’occupation : 10 mois de septembre à juin.
  • Les studios : loyer à partir de 268 €/mois – Durée de l’occupation : 10 mois de septembre à juin.
  • Les résidences universitaires :
    • Loyer à partir de 274 €/mois TTC avant déduction de l’aide au logement.
    • Les appartements à partir du T2, sont loués en colocation, pour une durée de 12 mois (du 1er septembre au 31 août). Un contrat de location doit être signé par le ou les locataires. (Un contrat par locataire).
    • Loyer à partir de 189 €/mois TTC par étudiant. – Durée de l’occupation pour les nouvelles résidences : 12 mois de septembre à août.

La demande de logement s’effectue dans le cadre du dossier social étudiant (DSE), en même temps que la demande de bourse.

Lokaviz , est la centrale du logement étudiant, effectuez une recherche de logement selon des critères de localisation, de type et de coût du logement ! Vous avez accès : • aux offres de logements en cités et résidences universitaires CROUS • aux offres de logement proposées par les particuliers. www.lokaviz.fr

Les résidences privées

Ni appartement classique ni hôtel, les résidences étudiantes privées proposent des prestations quasi hôtelières : accueil, laverie, service de petit-déjeuner…

Vous ne pouvez n’y passer qu’une semaine si vous le souhaitez.
Le prix est abordable si la location s’étend sur plusieurs mois.

Les résidences étudiantes privées ouvrent droit à l’Allocation Logement à caractère Sociale (ALS) ou à l’Aide Personnalisée au Logement (APL).

Les résidences Habitat jeunes

Les résidences sociales Habitat jeunes sont ouvertes aux jeunes de 16 à 30 ans, salariés, étudiants, sans emploi, apprentis, stagiaires.

Lieux d’échanges, de concertation, d’émulation citoyenne, les résidences développent le « vivre ensemble » avec celui de l’insertion sociale et professionnelle. Afin de répondre au mieux aux besoins des jeunes et de les accompagner vers le logement autonome, les associations adhérentes à l’Union Régionale pour l’Habitat Jeunes (URHAJ) proposent une gamme de logements adaptée aux parcours résidentiels des jeunes. Pour le paiement d’une redevance (loyer + charges) avec un contrat d’occupation temporaire, il est possible de percevoir les aides au logement dédiées aux résidences Habitat Jeunes.

Les autres résidences Habitat Jeunes

Les associations adhérentes à l’URHAJ gèrent également des résidences non agréées FJT qui peuvent accueillir des jeunes plus autonome (étudiants, couples, …) sans services associés ni accompagnement professionnel. Un bail est proposé au locataire qui peut percevoir les aides au logement de type APL ou ALS.

Les auberges de jeunesse

Elles proposent des chambres à bas prix pour de courts séjours et mettent une cuisine à votre disposition. Les tarifs varient légèrement d’une auberge à l’autre.

  • L’adhésion à la Fédération Unie des Auberges de Jeunesse (FUAJ) est obligatoire afin d’accéder au réseau national de la FUAJ, ainsi qu’au réseau international.
  • Carte internationale -26 ans……7.00 €
  • Carte internationale + 26 ans….11.00 €
  • Carte Internationale Famille……20.00 €

Ethic Etapes et Centres internationaux de séjours (CIS)

Ethics Etapes et les centres internationaux de séjours proposent aux groupes de jeunes de toutes nationalités un hébergement avec pour principe la rencontre et l’échange.

Les chambres chez l’habitant

Il s’agit de particuliers qui proposent la location d’une chambre avec accès à une salle de bain et cuisine commune.

Les logements intergénérationnels

Son principe consiste donc à offrir à des étudiants la possibilité d’être logés chez les personnes âgées en échange d’une présence, d’un accompagnement pour divers services de la vie quotidienne et de frais d’hébergement minimes.

Les Résidences Adoma

Société d’économie mixte, Adoma propose des solutions de logements et d’hébergements aux publics qui traversent des difficultés économiques ou d’insertion et ne trouvent pas à se loger dans le parc immobilier traditionnel. Véritable outil en faveur de l’insertion par le logement, Adoma inscrit son action dans les politiques nationales et locales de l’habitat.

Tout en continuant à accueillir sa clientèle historique de travailleurs migrants, Adoma loge et héberge des familles monoparentales, des retraités, des jeunes adultes, des demandeurs d’asile, des gens du voyage, des personnes sans-abri et des familles mal logées en situation d’urgence.

Autres articles Logement

etat des lieux

Qu’est ce que l’état des lieux ?

Le constat d’état des lieux est un document essentiel. Il décrit le logement loué pièce par pièce, ainsi que les équipements qu’il comporte et les annexes. Il est obligatoire et doit être joint au contrat de location. Conservez-le précieusement pendant toute la durée de la location. Vous devez établir deux états des lieux : L’état

bail locatif

Location, c’est quoi le bail ?

Location vide ou meublée ? La réglementation applicable à votre location à usage d’habitation principale diffère selon que le logement est loué vide ou meublé. Une location est meublée lorsque le logement (maison, appartement, chambre …) est garni d’un mobilier en nombre et en qualité suffisants pour permettre la vie courante. Comment établir le bail

location jeune

Comment trouver une location ou une colocation ?

Dans les grandes villes notamment, se loger devient de plus en plus difficile et l’habitat représente le premier poste budgétaire des ménages français. Pour les étudiants en particulier, devant le manque de places en foyers, trouver un toit est un véritable parcours du combattant. Il est donc essentiel d’avoir tous les éléments en main avant

discrimination

Lutte contre les discriminations dans la location

S’agissant d’un logement loué à usage d’habitation principale, « aucune personne ne peut se voir refuser la location d’un logement en raison de son origine, son patronyme, son apparence physique, son sexe, sa situation de famille, son état de santé, son handicap, ses mœurs, son orientation sexuelle, ses opinions politiques, ses activités syndicales ou son

logement règles

La réglementation sur les logements décents

Suite au décret du 30 janvier 2002, le bailleur d’un logement loué vide ou meublé à titre de résidence principale est tenu de délivrer un logement décent c’est à dire un logement qui ne laisse pas apparaître de risques manifestes pouvant porter atteinte à la sécurité physique ou à la santé et doté des éléments