Les foyers et résidences pour étudiants

logement etudiant

Les résidences universitaires (cités U) sont le mode de logement étudiant le plus recherché parce que le moins cher. Cependant, pas assez nombreuses, elles ne logent que 8 % des étudiants. Elles sont gérées par les Crous (centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires). Autre solution pour trouver un toit : les résidences universitaires gérées par des groupes privés. Elles proposent des studios ou des deux-pièces meublés dans des résidences réservées aux étudiants, avec des services à la clé (pressing, salle de sport, cafétéria…), mais c’est beaucoup plus cher !

Les logements gérés par le Crous

Le Crous facilite la vie étudiante en proposant de multiples services : bourses, logement, restauration, culture, emploi, accueil des étudiants internationaux, action sociale.

En France, le Crous (centre régional des oeuvres universitaires et scolaires) est un réseau de résidences d’étudiants réparties dans les moyennes et grandes villes du pays et organisées par région. Chaque région (mais pas toutes) dispose généralement de plusieurs résidences du Crous par ville et travaille avec les universités locales pour offrir aux étudiants des espaces de vie abordables, généralement des chambres individuelles et des studios.

Les résidences privées

Les résidences étudiantes privées sont ouvertes à tous. Il s’agit pour l’essentiel de logements récents, souvent meublés, du studio au T2, dans des résidences dotées de nombreux services : cafétéria, laverie, salle de sports, espace TV, parking, ménage… D’un excellent niveau de confort et d’équipement, situées à proximité des écoles ou en centre-ville, elles constituent une bonne combinaison entre indépendance et vie étudiante.

Les locations peuvent se faire à tout moment de l’année, et même pour de courtes durées dans certaines d’entre elles, mais les disponibilités sont généralement réduites après septembre. Les démarches à effectuer et les conditions d’admission sont les mêmes que pour une location classique.

Les foyers de jeunes travailleurs

Les Résidences Habitat Jeunes agréées FJT sont ouvertes aux jeunes de 16 à 30 ans, salariés, étudiants, sans emploi, apprentis, stagiaires, … Lieux d’échanges, de concertation, d’émulation citoyenne, les résidences développent le « vivre ensemble » avec celui de l’insertion sociale et professionnelle. Afin de répondre au mieux aux besoins des jeunes et de les accompagner vers le logement autonome, les associations adhérentes à l’Union Régionale pour l’Habitat Jeunes (URHAJ) proposent une gamme de logements adaptée aux parcours résidentiels des jeunes. Pour le paiement d’une redevance (loyer + charges) avec un contrat d’occupation temporaire, il est possible de percevoir les aides au logement dédiées aux foyers de jeunes travailleurs.

Les foyers privés

Les foyers privés pour les étudiants sont moins connus que les résidences privées ou les cités Universitaires. Le foyer privé c’est un type de logement étudiant développé en France à partir du XIXème siècle. Ils sont souvent gérés par des institutions laïque d’états comme par des institutions religieuses.

Les foyers privés sont assez généralement situés en centre ville et proposent aux étudiants des chambres individuelles ou partagées. Dans la plupart des cas le foyer privé propose un hébergement en demi-pension ou en pension complète. Il arrive que ces établissements soient mixtes mais il se peut que ça ne soit pas le cas. En fait il s’agit un peu d’une pension, avec des règles. On y reçoit les jeunes pour des courts ou longs séjours. Les réservations sont réalisables en prenant contact directement avec le foyer étudiant qui vous intéresse.

Hébergement chez l’habitant et hébergement intergénérationnel

Certains étudiants choisissent souvent de vivre dans une famille. C’est une solution pratique et économique : Vous obtenez votre propre chambre dans une maison ou un appartement tout en participant à la vie quotidienne et en bénéficiant du confort et des équipements d’un foyer. Certaines familles offrent même aux étudiants un loyer gratuit ou réduit en échange de services tels que la garde d’enfants, l’aide aux devoirs ou des cours de langue.

Pour en savoir plus, consultez CoHomly ou, pour Paris uniquement, France Stay.

Vous pouvez également envisager un logement intergénérationnel. Les organismes à but non lucratif mettent en relation des étudiants à la recherche d’un logement avec des personnes âgées prêtes à offrir une chambre chez elles en échange de la présence rassurante de l’étudiant, généralement le soir et pendant la nuit. Les loyers sont modestes et parfois gratuits.

Pour en savoir plus, visitez le site de l’association à but non lucratif Ensemble 2 générations et du réseau CoSI, où CoSI est synonyme de cohabitation intergénérationnelle pour un bénéfice mutuel.

Les aides financières de la CAF

En tant qu’étudiant(e), on peut prétendre à l’aide personnalisé au logement (APL) ou à l’allocation logement à caractère social (ALS). Pour pouvoir y prétendre, il faut que l’étudiant(e) soit le locataire ou co-locataire du logement. Ce logement doit être sa résidence principale et le bail doit être établi en son nom. Le dossier de demande d’allocations doit être pré-rempli sur le site www.caf.fr.

Locapass / Mobili jeune

Action logement peut financer votre dépôt de garantie … En savoir plus

ADIL

L’association départementale d’information sur le logement a pour mission d’informer gratuitement les usagers sur leurs droits et obligations … En savoir plus

Autres articles Logement

foyer jeune travailleur

Les foyers et résidences pour jeunes travailleurs

Conçus comme des lieux d’habitation provisoire, les foyers et résidences de jeunes travailleurs peuvent vous dépanner en vous accueillant, de un mois à un an, dans l’attente d’un logement autonome. Ces « résidences sociales-FJT », issues de la transformation d’anciens foyers de jeunes travailleurs, s’adressent bien sûr aux jeunes travailleurs, mais aussi, dans la plupart

discrimination

Lutte contre les discriminations dans la location

S’agissant d’un logement loué à usage d’habitation principale, « aucune personne ne peut se voir refuser la location d’un logement en raison de son origine, son patronyme, son apparence physique, son sexe, sa situation de famille, son état de santé, son handicap, ses mœurs, son orientation sexuelle, ses opinions politiques, ses activités syndicales ou son

hebergement temporaire

Comment trouver un hébergement temporaire ?

Vous cherchez un hébergement bon marché pour un week-end ou quelques jours de vacances, pour effectuer un stage, une période d’essai en entreprise, un job d’été, pour passer un concours ? Les centres d’hébergement temporaire sont la solution la plus économique. Pour une nuit, une semaine ou plus, pendant les vacances scolaires ou tout au

colocation

C’est quoi la colocation ?

Vous êtes tenté par la convivialité de la colocation et son rapport qualité/prix avantageux ? Elle est définie « comme la location d’un même logement par plusieurs locataires, constituant leur résidence principale et formalisée par la conclusion d’un contrat unique ou de plusieurs contrats entre les locataires et le bailleur ». La colocation peut concerner

aides au logement

Tout savoir sur les aides au logement

Sous certaines conditions de ressources et en fonction de votre situation personnelle, vous pouvez bénéficier des prestations logement de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Sur Internet vous trouverez des informations fiables sur les sites : De la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) : www.caf.fr De l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) : www.anil.org Les