Comment trouver une location ou une colocation ?

location jeune

Dans les grandes villes notamment, se loger devient de plus en plus difficile et l’habitat représente le premier poste budgétaire des ménages français. Pour les étudiants en particulier, devant le manque de places en foyers, trouver un toit est un véritable parcours du combattant. Il est donc essentiel d’avoir tous les éléments en main avant de chercher son logement. De l’indice de référence des loyers établi par l’Insee aux droits et devoirs du locataire, en passant par la GRL (garantie des risques locatifs) ou les modalités d’une colocation réussie, infos et conseils pour faire le bon choix.

Organismes d’aide à la recherche d’un logement

Associations locales pour le logement

Aide à la recherche de logement dans le parc privé pour les personnes en situation de précarité, actions de prévention entre bailleur et locataire, assistance aux locataires dans le cadre d’un accompagnement social.

Bureaux information jeunesse

Les Bureaux Information Jeunesse proposent des conseils, des adresses utiles, des informations pratiques pour se loger. Est également disponible, le “Loc’Etud”, un recueil d’offres de locations de particuliers à particuliers réactualisé tout au long de l’année.

Espace Habitat Jeunes

L’Espace Habitat Jeunes est un lieu d’accueil, d’information, d’orientation. C’est un lieu public ouvert aux jeunes de 16 à 30 ans et aux professionnels.

L’Espace Habitat Jeunes a pour missions :

  • d’accueillir, d’informer et d’orienter les jeunes sur toutes les questions relatives au logement et à l’habitat.
  • d’aider à la recherche de solutions adaptées afin de lutter et de prévenir contre les discriminations dans l’accès au logement.
  • d’accompagner les jeunes physiquement si nécessaire…
  • de favoriser l’animation partenariale dans ce domaine.
  • d’accompagner les jeunes dans la gestion locative notamment sur les questions telles que les économies d’énergies, la gestion de l’environnement, le budget, etc.
  • d’être un observatoire de la demande de logement des jeunes sur le territoire.

Accueil des étudiants étrangers

Pour votre séjour en France, vous disposez de nombreuses possibilités de logement. Vous pouvez choisir entre un immeuble public ou privé, et entre une résidence étudiante ou un appartement que vous pouvez occuper seul, avec d’autres étudiants, ou avec une famille ou un résident local. Pas de panique ! Nous décoderons les différents types de logements proposés aux étudiants et vous aiderons dans votre recherche.

Quel que soit le type de logement que vous choisirez, commencez votre recherche le plus tôt possible. N’hésitez pas à réserver une place, même si elle est temporaire, afin d’avoir un endroit pour dormir et ranger vos affaires à votre arrivée. Cela vous donnera le temps de faire des recherches approfondies pour trouver une place permanente.

Et n’oubliez pas de demander au personnel de votre établissement d’enseignement s’il peut vous aider. Certains établissements (notamment les grandes écoles) disposent d’un parc de logements ou d’un système de mise en relation de leurs étudiants avec des fournisseurs de logements.

Pour faciliter votre recherche, nous commençons par distinguer deux formes de logement de base pour les étudiants en France :

  • Les résidences étudiantes et les foyers d’étudiants. Les logements conçus spécifiquement pour les étudiants ou les jeunes présentent plusieurs avantages : des loyers plus bas, des chambres meublées, une vie sociale intégrée, autant de biens de valeur.
  • Les chambres et les appartements sont loués sur le marché immobilier, soit par l’intermédiaire d’une agence, soit directement par un particulier propriétaire. Beaucoup de ceux qui empruntent cette voie partagent un espace avec d’autres étudiants ou louent une chambre dans un ménage local.

Logement social

Les jeunes à la recherche d’un premier logement à loyer modéré peuvent demander un logement, au même titre que les familles nombreuses ou monoparentales, mais les listes d’attente sont longues : 2 ans et demi en moyenne, parfois davantage ! Cela dit, vous pouvez tenter votre chance si vous ne dépassez pas un certain plafond de ressources. Revalorisés chaque année, les plafonds dépendent du nombre de personnes du foyer et de la zone géographique où est situé le logement. Le calcul est établi à partir de l’avis d’imposition.
De nombreux justificatifs sont réclamés : feuilles de paie, avis d’imposition, fiche d’état civil, titre de séjour pour les étrangers. La demande doit être déposée auprès de la mairie ou des organismes HLM du département.
Les agences départementales d’information sur le logement proposent sur leur site la liste des bailleurs sociaux ainsi que le téléchargement du dossier unique de demande.

Les aides de la CAF

Pour obtenir une aide au logement, il faut remplir une déclaration de ressources auprès de la CAF de son domicile.
C’est elle qui déterminera si les droits ou non à certaines allocations (APL, ALS…).
Pour en savoir plus sur le plafond de ressources et les conditions exigées, consulter le site de la CAF : www.caf.fr
Il est possible faire une estimation et le dossier directement en ligne sur le site.

La Caf accompagne les familles dans leur vie quotidienne, prend en charge les prestations légales et développe une action sociale familiale sur son territoire.

Locapass / Mobili jeune

L’avance Loca-Pass

Action logement peut financer le dépôt de garantie (souvent appelé caution).
Le dossier peut être déposé dans un délai de 2 mois après la signature du bail.
L’avance Loca-Pass est accordée sous forme de prêt d’un montant maximum de 500 € remboursable sans intérêt par le locataire sur une durée maximum de 25 mois après un différé de paiement de 3 mois (mensualité minimum de 20 €).

La Garantie Loca-Pass

L’organisme Action Logement peut se porter caution à hauteur de 9 mois de loyer et charges locatives, uniquement pour les logements conventionnés appartenant à une personne morale (Habitat jeunes, CROUS, Habitat social, Entreprises sociales pour l’habitat).

Bénéficiaires de l’avance et garantie Loca-Pass :

  • les salariés des entreprises du secteur privé non agricole,
  • les jeunes de moins de 30 ans :
    • en formation en alternance,
    • en recherche d’emploi inscrit à pôle emploi,
    • en situation d’emploi quel que soit l’employeur sauf fonctionnaires titulaires,
    • étudiant boursier d’Etat,
    • l’étudiant justifiant d’un CDD de 3 mois minimum en cours ou de plusieurs CDD pour une durée cumulée minimale de 3 mois au cours des 6 mois précédant la demande d’aide ou d’une convention de stage d’au moins 3 mois en cours.

Mobili-Jeune

L’aide Mobili-Jeune est destinée aux jeunes de moins de 30 ans, en formation professionnelle (salarié en alternance : contrat d’apprentissage, professionnalisation) au sein d’une entreprise du secteur privé non agricole. C’est une subvention correspondant à la prise en charge partielle des échéances ou des quittances dans la limite du reste à charge et déduction faite de l’Aide au Logement.
Son montant est au maximum de 100 € par mois durant la durée de formation (maximum 3 ans). L’aide est versée par avance à chaque début de trimestre. A chaque fin de trimestre le locataire doit présenter les quittances ou les redevances qu’il a acquittées pour obtenir un nouveau versement.
Le logement occupé peut être, un logement non conventionné ou conventionné, un logement en sous location ou en colocation, une occupation temporaire.

La demande est à présenter dans un délai de 6 mois à compter de la date de démarrage du cycle de formation. La demande peut-être aussi présentée 3 mois avant la date de démarrage du cycle de formation.

Union départementale de la confédération de la consommation, du logement et du cadre de vie

La CLCV est une association nationale qui défend exclusivement les intérêts spécifiques des consommateurs et des usagers.
Des permanences sont organisées sur les territoires, toutes les coordonnées sont consultables sur les site www.clcv.org

Le Fonds de solidarité logement (FSL)

Le Fonds de Solidarité pour le Logement permet d’aider les personnes et les familles qui rencontrent des difficultés pour accéder à un logement décent ou s’y maintenir et d’y disposer de la fourniture d’eau, d’énergie et de services téléphoniques.

Les Bénéficiaires

Les personnes et familles qui sont soit locataires, sous-locataires, résidents de logements foyers, propriétaires occupants.

Les critères

Les ressources prises en compte comprennent l’ensemble des ressources (salaires, allocations, prestations…) des personnes composant le foyer à l’exception d’allocation de rentrée scolaire et de l’allocation d’éducation spéciale.

Où retirer les dossiers

Les dossiers sont à établir auprès d’un travailleur social, dans un CCAS, un centre médico-social, auprès de la CAF et tout autre organisme habilité.

ADIL, Agence départementale d’information sur le logement

L’association départementale d’information sur le logement a pour mission d’informer gratuitement les usagers sur leurs droits et obligations, sur les solutions de logement qui leur sont adaptées, notamment sur les conditions d’accès au parc locatif et sur les aspects juridiques et financiers de leurs projets d’accession à la propriété.

Un logement en cas d’urgence

Un toit pour la nuit ? Le 115
Le 115 (Samu social) est un numéro d’urgence de service public, dont l’objectif est d’orienter les personnes sans-abri vers des lieux d’hébergement. Ce numéro est opérationnel dans toute la France, entièrement gratuit et accessible toute l’année, 7 j/7 et 24 h/24.

Service Intégré de l’Accueil et de l’Orientation

Il existe un Service Intégré de l’Accueil et de l’Orientation (SIAO) dans chaque département. Le SIAO est chargé, sur la base d’une évaluation de la situation de la personne effectuée au préalable par un travailleur social, d’orienter chaque personne vers les structures ou services les plus adéquats.
Le SIAO centralise l’ensemble des demandes d’hébergement et de logement adapté du département et dispose d’une vision exhaustive du parc d’hébergement et de logement adapté.

Autres articles Logement

logement budget

Logement, quel budget total prévoir ?

Les premières dépenses A l’entrée dans le logement vous aurez à payer : Le premier mois de loyer avec les charges, Le dépôt de garantie, équivalent à un ou deux mois de loyer sans les charges, L’assurance, Les frais d’ouverture des compteurs EDF-GDF dans le cas où le logement n’est pas alimenté en énergie. Et

aides au logement

Tout savoir sur les aides au logement

Sous certaines conditions de ressources et en fonction de votre situation personnelle, vous pouvez bénéficier des prestations logement de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Sur Internet vous trouverez des informations fiables sur les sites : De la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) : www.caf.fr De l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) : www.anil.org Les

hebergement temporaire

Comment trouver un hébergement temporaire ?

Vous cherchez un hébergement bon marché pour un week-end ou quelques jours de vacances, pour effectuer un stage, une période d’essai en entreprise, un job d’été, pour passer un concours ? Les centres d’hébergement temporaire sont la solution la plus économique. Pour une nuit, une semaine ou plus, pendant les vacances scolaires ou tout au

trouver appartement

Comment trouver un logement ?

Trouver un logement est un enjeu majeur pour tous les jeunes. Où que vous soyez ! Mais à qui louer ? Que faire si je n’ai pas de garant ? Existe t-il des logements spécifiques aux étudiants ? Comment éviter les frais d’agence ? … Autant de questions que vous vous posez toutes et tous,

loyer

Le loyer et les charges locatives

Le loyer et les charges locatives Le loyer et les charges locatives sont fixés lors de la signature du bail. Son paiement doit être effectué à la date prévue par le contrat de location. Le bailleur est tenu de remettre gratuitement une quittance de loyer au locataire qui en fait la demande. Elle doit comporter