Comment manger mieux au quotidien ?

alimentation

Pour certains, cuisiner au quotidien est un plaisir voire une passion. Pour d’autres, c’est une vraie corvée !
Pourtant, cuisiner ne veut pas dire passer des heures à réaliser une recette compliquée.
Quelques bons réflexes suffisent pour réaliser rapidement et sans efforts des repas économiques, équilibrés et très savoureux !

Fabriquez vos menus !

Le site délivre des informations sur la nutrition, propose des outils et des conseils pour manger mieux et bouger plus, ainsi que de nombreuses recettes.
Pour vous aider à avoir une alimentation favorable pour la santé, tout en se faisant plaisir, l’Inpes a lancé en 2013 la Fabrique à menus.
Véritable innovation technologique, ce générateur de menus sur Internet permet de composer gratuitement en quelques clics des menus variés sur plusieurs repas. www.mangerbouger.fr

Bien manger, c’est l’affaire de tous !

Manger ne se résume pas un acte simplement physiologique, c’est aussi et surtout un plaisir quotidien et partagé qui s’appuie sur certaines règles transmises dès le plus jeune âge : la convivialité, la diversité alimentaire et la connaissance des produits ainsi que le respect d’horaires réguliers et la structuration des repas autour de trois plats principaux. Site du Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

Les troubles du comportement alimentaire

Soigner un trouble alimentaire

Le traitement varie en fonction du stade de la maladie.

Comprendre

Les explications de l’assurance maladie

En parler

Le site de la Fédération Nationale des Associations TCA (Troubles du Comportement Alimentaire)
Ouvert à tous : malades, proches, associations et professionnels de la santé. FNA-TCA vous permet de rester au courant de l’actualité, d’intervenir au sein de débats et de remonter des dysfonctionnements rencontrés au cours de votre parcours.

Soigner l’anorexie

Si vous êtes anorexique, sachez que le traitement débute toujours par une première prise de contact avec un psychiatre, afin de mettre des mots sur vos souffrances et d’établir un dialogue.
En parallèle à la psychothérapie, un médecin généraliste assure un suivi de votre poids et de votre état de santé. L’hospitalisation en urgence s’impose lorsque votre diagnostic vital est en jeu. La prise en charge combine alors suivi psychothérapique, restauration d’un état physique ne vous mettant plus en péril et coupure avec l’entourage.
Pour obtenir votre adhésion à votre « renutrition », le nutritionniste reprend votre courbe de corpulence, puis propose d’atteindre un poids plancher permettant d’être mince. Dans les cas extrêmes, il arrive que soit posée une sonde alimentaire. Vient ensuite la rééducation de l’alimentation, via une approche corporelle ou un groupe de paroles.
Attention, le traitement a une efficacité limitée : seul un malade sur trois retrouve une vie normale. Pour un autre tiers, la guérison est incomplète (poids faible, anomalies alimentaires, mal-être persistant, troubles psychologiques…) et le patient risque de rechuter. Enfin, certains ont besoin de soins permanents.

Soigner la boulimie

Si vous souffrez de boulimie, vous pouvez a priori vous passer d’hospitalisation, sauf en cas de risque suicidaire et de désordres physiques. Il s’agit de casser votre enfermement dans le cycle boulimie-vomissements-repli sur soi, en vous donnant la possibilité de formuler votre malaise.
Le traitement peut combiner différentes thérapies de la parole, comme la psychothérapie de groupe (rompre votre isolement), la psychanalyse (identifier le manque à l’origine de la boulimie), les thérapies cognitivo-comportementales (comprendre et gérer votre comportement) ou les thérapies familiales.
Des antidépresseurs peuvent être associés temporairement. En parallèle, vous bénéficiez d’une rééducation alimentaire. Le nutritionniste vous réapprend à manger de manière variée et équilibrée, à table, trois fois par jour, en réintroduisant progressivement les aliments tabous.

Plus d’informations

La FFAB  est une association qui regroupe des spécialistes du dépistage, du diagnostic, de la prise en charge, du traitement et de la recherche sur les troubles du comportement alimentaire, ainsi que des représentants des fédérations et associations de familles et d’usagers.

GEFAB : Groupe européen pour les anorexiques, les boulimiques et les familles
Tél : 03 80 66 83 47
Informations sur les troubles du comportement alimentaire (TCA), permanence téléphonique destinée aux patients et aux familles assurée par une psychologue et des bénévoles, anciennes boulimiques/anorexiques. Service téléphonique accessible le lundi de 14h à 15h.

Les sites Internet de référence

Informations à destination du grand public sur l’obésité, les troubles alimentaires et le rapport à l’alimentation, articles en ligne, newsletter, liens utiles, bibliographie. www.gros.org

Dossiers d’information sur l’anorexie, la boulimie et l’hyperphagie et leurs thérapies, sélection d’ouvrages, informations sur la diététique et l’alimentation.
www.boulimie.com

Informations sur les troubles du comportement alimentaire, témoignages, forum de discussion, adresses utiles (consultations spécialisées, associations, sites d’information), ressources internet spécialisées. www.enfine.com

Sites généralistes :

Fil Santé Jeunes

Service de renseignement à destination des jeunes (12-25 ans) dans le domaine de la santé : sexualité, nutrition, contraception, drogues, mal de vivre, etc.
Des spécialistes sont à l’écoute des jeunes pour les aider et leur donner des informations sur la sexualité, la contraception, l’IVG, les drogues …
Par téléphone : 08 00 23 52 36 (appel gratuit depuis un poste fixe)+33 (0)1 44 93 30 74 (depuis un téléphone mobile, au prix d’un appel local)Ouvert 7 jours/7 de 9h à 23h. www.filsantejeunes.com

Portail Santé Jeunes

Qu’est-ce qu’une IST ? Quels sont les risques liés à la consommation de cannabis ? Comment se procurer une contraception gratuitement ? A qui parler quand on se sent très déprimé ? En matière de santé, les questions ne manquent pas. Mais il est parfois difficile de trouver les bonnes réponses pour soi, au bon moment. Sur le Portail Santé Jeunes : des conseils pratiques, des adresses utiles, des numéros de téléphone pour parler de façon anonyme avec un professionnel. portail-sante-jeunes.fr

Autres articles Santé

toxicomanie

Toxicomanie : comment prévenir et s’en sortir ?

Addiction au tabac, à l’alcool, aux drogues illicites, aux jeux…. En France, la consommation de drogues, particulièrement chez les plus jeunes, est préoccupante. Cancers, détérioration du système nerveux, troubles psychiatriques… les conséquences sont multiples. Même le cannabis, dont l’usage est relativement banalisé, peut provoquer des déséquilibres sur le plan psychologique. Pour freiner la consommation, la

distanciation sociale

Qu’est ce que la distanciation sociale ?

Pour ralentir la propagation de COVID-19 la communauté scientifique internationale encourage les individus à pratiquer des mesures de « distanciation sociale« . Mais qu’est-ce que la distanciation sociale, et comment est-elle pratiquée ? Qu’est-ce que la distanciation sociale ? La distanciation sociale est une pratique de santé publique qui vise à empêcher les personnes malades d’entrer en

info sida jeunes

SIDA et IST, comment prévenir et s’en sortir ?

En France, de nombreuses personnes vivent encore sans le savoir avec le virus du sida. Très médiatisée, notamment grâce à des événements comme Sidaction, cette maladie n’est cependant pas la seule infection sexuellement transmissible (IST). Des associations se mobilisent pour vous informer et soutenir les malades. Pour limiter les risques, une seule consigne : utilisez

bien être étudiant

Comment se sentir bien ?

Psychiatres et psychologues sont là pour vous aider ! S’ils travaillent en cabinet ou en clinique privée, les consultations sont payantes, mais celles des psychiatres sont remboursées. En revanche, c’est gratuit ou presque dans les structures associatives (Points écoute jeunes) ou publiques (service psychiatrique à l’hôpital, centres médico-psychologiques…). La maison des adolescents Dépression, troubles alimentaires, phobie

aide santé

Mieux comprendre l’Assurance Maladie et les mutuelles

L’organisation de la Sécurité sociale La Sécurité sociale se compose d’un ensemble d’institutions qui a pour fonction de protéger les individus des conséquences de divers événements ou situations, généralement qualifiés de risques sociaux. On distingue 5 branches de la Sécurité sociale : la branche maladie (maladie, maternité, invalidité, décès), gérée par les CPAM, MSA, RSI, MEP… ;