Comment devenir au pair en France ?

au pair

Pour travailler au pair, il faut avoir entre 18 et 30 ans et venir en France pour y étudier le français. Cette expérience est vécue de façon positive par les jeunes étrangers, fille ou garçon, et par les familles d’accueil, dès lors que chacun respecte les termes de ce contrat spécifique. Pour trouver une famille, il est possible de s’adresser à des agences de placement. Si vous passez par un organisme de placement qui respecte la charte de qualité élaborée par l’Ufaap (Union française des agences au pair), les informations et le cadre juridique sont garantis.

Les organismes de placement

Qui peut être au pair ?

Tous les étrangers, quels que soient leur nationalité et leur sexe, peuvent prétendre au statut de stagiaire aide familial.
Très majoritairement utilisée par les jeunes filles, la formule ne leur est pas réservée. Mais dans les faits, peu d’offres sont proposées aux garçons.
Vous devez avoir 18 ans minimum (17 ans, si l’un de vos parents ou une personne mandatée vit en France) et 30 ans au plus.
Une connaissance préalable du français est nécessaire : lors de l’élaboration de votre dossier, votre niveau de français, vos diplômes et votre orientation professionnelle devront être précisés.
Si vous séjournez en France pendant l’année scolaire, vous devez être inscrit à un cours de français pour étrangers.
Le nombre préconisé d’heures de cours hebdomadaires est de 10h minimum. Si vous séjournez en France en période de vacances, cette inscription n’est pas obligatoire, à condition que vous ayez accompli au moins une année d’études supérieures en France.

Quelles sont les modalités ?

Un accord écrit doit être conclu entre le jeune étranger et la famille d’accueil. Il précise notamment les prestations demandées par la famille, les horaires, les conditions de logement et de nourriture, le repos hebdomadaire et le montant de l’argent de poche fixé d’un commun accord.
Un exemplaire doit être déposé, par la famille d’accueil, auprès de l’unité territoriale de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte).

Pour quelle durée ?

La durée initiale de l’accord ne peut pas dépasser 1 an. L’accord peut toutefois être prolongé, pour permettre un séjour total de 2 ans maximum.

Que fait (ou ne fait pas) un jeune au pair ?

Lors de votre séjour au pair, vous devez participer aux tâches familiales courantes, essentiellement l’entretien et la garde des enfants. Attention : les gros travaux de ménage ne sont pas du ressort de la personne au pair ! Le temps consacré à ces prestations ne peut pas dépasser 5h par jour, soit 30h par semaine (le temps consacré aux repas n’est pas compris dans le temps de travail).

Vous recevez de l’argent de poche chaque semaine : entre 80 et 100 €.

Séjourner au pair consiste à partager réellement la vie de la famille, les échanges et les conversations au quotidien constituant une bonne école pour parfaire sa connaissance de la langue. Pour autant, l’emploi du temps proposé doit permettre de suivre des cours de français dans de bonnes conditions. Et, dans la mesure du possible, une chambre individuelle doit être mise à votre disposition.

En cas de désaccord

L’accord de placement peut être dénoncé immédiatement par l’une des parties en cas de faute lourde ou de conduite abusive, ou encore si des circonstances graves l’exigent. En cas de rupture, un préavis de 2 semaines (sauf faute grave) doit être donné par le stagiaire et par la famille. L’inspection du travail peut être consultée pour faire respecter un contrat.
Si vous êtes placé(e) par le biais d’un organisme, c’est à lui de prendre contact avec elle. Si vous ne dépendez pas d’un organisme, adressez-vous à l’inspection du travail la plus proche du domicile de la famille d’accueil.
www.travail.gouv.fr

Sécurité sociale

Des cotisations forfaitaires (environ 200 € par mois) sont versées par la famille à l’Urssaf. Ces cotisations permettent au jeune de bénéficier de la Sécurité sociale.

Les démarches auprès de la DIRECCTE

Quand la famille de placement est trouvée, reste à constituer un dossier destiné à la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) du lieu de résidence.
Ce dossier permet d’officialiser votre statut de stagiaire aide familial étranger et d’obtenir un permis de séjour une fois sur place.

Il comprend :

  • l’accord de placement au pair en 4 exemplaires sur formulaire type signé par vous-même et par le représentant de la famille d’accueil ou un organisme intermédiaire habilité à effectuer le placement des aides familiaux étrangers.
  • Ce formulaire est à retirer par la famille de placement auprès de la Direccte dont elle dépend. Si vous êtes passé par un organisme, c’est lui qui se charge de retirer ce dossier ;
  • la justification des études que vous avez suivies dans votre pays d’origine, photocopies des diplômes à l’appui, avec leur traduction en français ;
  • le certificat d’inscription à un cours de français durant la durée du séjour en France ;
  • un certificat médical datant de moins de 3 mois (traduit en français par un traducteur agréé, s’il est établi à l’étranger ;
  • l’autorisation des parents, si vous êtes mineur (e) , à envoyer à l’organisme ou à la famille d’accueil.
  • Le dossier doit être déposé par la famille d’accueil, ou par l’organisme habilité qui la représente, à la Direccte, service de la Main-d’œuvre étrangère, de son lieu de résidence. Il permet d’établir un accord de placement au pair de stagiaire aide familial. Un exemplaire de cet accord doit vous être remis.

Les démarches auprès de la préfecture

Une fois en France, vous devez obtenir une carte de séjour temporaire mention « Étudiant ».

Cette carte est obligatoire pour tous les étudiants au pair, ressortissants de l’Union européenne ou non (mais les ressortissants d’un pays de l’UE sont dispensés de visa).

Pour obtenir cette carte, vous devez vous présenter à la préfecture de région avec votre visa et une attestation d’inscription à un cours de français.

Autres articles Études et Travail

travail sans diplome

Comment trouver un emploi sans diplôme ?

En décrochage scolaire, sorti de l’école sans diplôme ni qualification ? Vous pouvez bénéficier d’un accompagnement vers la formation et l’emploi durable. Face à la crise dont les jeunes sont les premières victimes, l’État a renforcé tous les dispositifs existants et explore de nouvelles pistes : doublement des contrats en alternance proposés aux jeunes, contrats

bafa bafd

Comment passer le Bafa et le BAFD ?

Le Bafa et le BAFD permettent d’encadrer les séjours de loisirs et de vacances des enfants et adolescents, en tant qu’animateur (Bafa) ou en tant que directeur (BAFD). Animer leur vie quotidienne pendant toute la durée du séjour, assurer leur sécurité physique et morale, organiser des jeux, préparer des activités manuelles, chanter, se déguiser, mais

formation continue

La formation continue, mode d’emploi

Salarié ou demandeur d’emploi, l’opportunité de vous former et de vous perfectionner vous est donnée grâce au droit à l’éducation et à la formation tout au long de la vie. Périodes de professionnalisation assurant une qualification à temps partiel, Dif transférable d’une entreprise à l’autre, aide au retour à l’emploi pour les demandeurs d’emploi et

informations europe

Comment s’informer sur l’Europe ?

Europe Direct et maison de l’Europe Les Centres d’Information  Europe Direct (CIED) s’adressent  à un large public : particuliers, étudiants, associations, collectivités territoriales… Ils fournissent des informations sur l’Union européenne, ses politiques et ses programmes de financement. Ils apportent assistance dans toute recherche d’information et orientent, le cas échéant, vers d’autres sources plus appropriées. Ils

au pair etranger

Comment partir au pair à l’étranger ?

Vous voulez voyager et vous aimez vous occuper d’enfants ? Devenez « au pair » et passez de 9 à 12 mois dans une famille d’accueil. Vos missions : garder les enfants en l’absence de leurs parents et effectuer des tâches domestiques (courses, préparation des repas…). Selon l’emploi du temps de la famille, vous travaillerez