L’importance de faire un voyage scolaire à Auschwitz

voyage scolaire Auschwitz

L’une des pages les plus sombres de la Seconde Guerre mondiale fut le massacre des juifs à Auschwitz. Plus connue sous le nom de la Shoah, c’est une histoire qui est enseignée dans les établissements français depuis le cours primaire. Au secondaire comme au lycée, le programme est plus approfondi avec notamment des voyages de mémoire organisés aux camps de concentration d’Auschwitz, près de Cracovie. Découvrez dans ce billet l’importance de faire un voyage scolaire à Auschwitz en tant que lycéen.

L’importance d’un voyage scolaire à Auschwitz

Au-delà des documentaires et des livres d’histoire ayant servi de support de cours en classe pour retracer le génocide de la Shoah, il est important que l’enseignant puisse organiser un voyage sur le site du crime. En effet, un voyage scolaire à Cracovie pour visiter les camps de concentration d’Auschwitz permettra aux élèves de prendre conscience véritablement de la catastrophe que fut la Shoah. En visitant les lieux d’exécution, les fours crématoires, les chambres à Gaz, ils pourront constater de visu cette sombre histoire du massacre du peuple juif à laquelle aucun humain ne doit rester indifférent. Par ailleurs, au-delà de l’approfondissement de leurs connaissances sur ce système concentrationnaire nazi, nul doute qu’ils comprendront plus que jamais l’importance de lutter contre le racisme et toutes  formes de discrimination.

Préparation didactique du voyage

Avant de se rendre à Auschwitz-Birkenau avec ses élèves, le professeur doit dérouler un cours sur le nazisme, l’antisémitisme. Jean Sérandour déclara à cet effet dans un éditorial de la Durance en janvier 2006 : « il ne faut pas conduire nos élèves à la découverte d’Auschwitz ». Loin de décourager une telle initiative, le chevalier des palmes académiques expliqua ces propos en ajoutant « voyager à Auschwitz demande une exigeante préparation pour comprendre, pour historiciser l’horreur dans l’instant et le lieu ». Il est donc important d’effectuer un travail de préparation en s’appuyant sur les livres d’histoire, les documentaires. C’est une étape importante à laquelle l’enseignant doit associer les parents d’élève pour plus d’efficacité. Cette préparation se résume en deux points à savoir :

  • Travailler sur les discours relatifs à la Shoah: après la projection de films comme ‘Nuit et Brouillard’ ou ‘Holocauste’, et la lecture d’un ouvrage retraçant cette histoire comme ‘Si c’était un homme’ ; le professeur doit échanger avec les élèves sur leur compréhension du déroulement des évènements et clarifier les points d’ombre. Par ailleurs, il serait intéressant de faire venir s’il est possible, un survivant du génocide à qui les élèves pourront poser directement des questions pour mieux comprendre le génocide.  
  • S’assurer de l’appropriation de l’histoire par les élèves: il s’agit à ce niveau d’organiser des séances au cours desquels les élèves effectueront un travail individuel de collecte d’informations, d’analyse de documents, et de mise en commun. Le professeur pourra ainsi avoir une idée claire du niveau d’appropriation de l’histoire de la Shoah par ses élèves.

Préparation matérielle du voyage

Compte tenu des enjeux, il est important de s’assurer que tous les élèves puissent faire partir de l’expédition. Pour cela, vous pouvez contacter le Mémorial de la Shoah qui organise régulièrement des voyages sur le site d’Auschwitz, le Conseil Régional qui finance des projets sur la culture ou la paix, ou les municipalités de résidence des élèves pour obtenir un appui financier. Au cours du voyage, vous pouvez mettre à disposition des élèves un dossier de travail comprenant les informations sur le quartier juif de Cracovie, les plans des camps, les textes sur la place de la Shoah dans l’histoire de la Pologne.

Avec tout ce travail de base, vous pouvez être sûr que les élèves ne débarqueront pas à Auschwitz en mode touriste. Enfin, il est important au retour du voyage d’organiser des séances de restitution au cours desquelles vous pourrez évaluer les acquis de cette expédition scolaire.

Autres articles Études et Travail

bafa bafd

Comment passer le Bafa et le BAFD ?

Le Bafa et le BAFD permettent d’encadrer les séjours de loisirs et de vacances des enfants et adolescents, en tant qu’animateur (Bafa) ou en tant que directeur (BAFD). Animer leur vie quotidienne pendant toute la durée du séjour, assurer leur sécurité physique et morale, organiser des jeux, préparer des activités manuelles, chanter, se déguiser, mais

etudier a letranger

Etudier dans l’Union Européenne (et plus loin)

Vous rêvez de partir étudier dans un autre pays européen ? Lancez-vous : rien de tel qu’un profil international pour séduire les recruteurs. Les programmes d’échange sont la solution la plus simple : l’établissement se charge des démarches et les accords prévoient les équivalences de diplômes. Si les écoles de commerce et d’ingénieurs sont très

informations europe

Comment s’informer sur l’Europe ?

Europe Direct et maison de l’Europe Les Centres d’Information  Europe Direct (CIED) s’adressent  à un large public : particuliers, étudiants, associations, collectivités territoriales… Ils fournissent des informations sur l’Union européenne, ses politiques et ses programmes de financement. Ils apportent assistance dans toute recherche d’information et orientent, le cas échéant, vers d’autres sources plus appropriées. Ils

au pair

Comment devenir au pair en France ?

Pour travailler au pair, il faut avoir entre 18 et 30 ans et venir en France pour y étudier le français. Cette expérience est vécue de façon positive par les jeunes étrangers, fille ou garçon, et par les familles d’accueil, dès lors que chacun respecte les termes de ce contrat spécifique. Pour trouver une famille,

stage entreprise

Comment trouver un stage en entreprise ?

Un stage en entreprise est le complément indispensable d’un cursus théorique. Il permet de se doter d’une expérience et de devenir immédiatement opérationnel. Tout stage doit être formalisé par la signature d’une convention : l’établissement définit les objectifs du stage, s’assure du contenu et prépare l’étudiant ; l’étudiant s’engage à réaliser sa mission et à