Se déplacer à vélo

deplacement a velo

La plupart des régions méritent d’être explorées en deux roues et disposent de pistes cyclables dédiées, certaines le long des chemins de halage des canaux ou entre les vergers et les vignobles. Mais depuis quelques années la France connait aussi un fort développement de ses pistes cyclables dans les zones urbaines.

La France est un pays idéal pour le cyclisme. Une grande partie de la campagne est magnifique et le pays dispose d’un nombre croissant de pistes cyclables urbaines et rurales (pistes et voies cyclables ; voir Voies Vertes en ligne sur www.voievertes.com) et d’un réseau étendu de routes secondaires et tertiaires à circulation relativement faible.

La loi française exige que les vélos soient équipés de deux freins en état de marche, d’une sonnette, d’un réflecteur rouge à l’arrière et de réflecteurs jaunes sur les pédales. Après le coucher du soleil et lorsque la visibilité est mauvaise, les cyclistes doivent allumer un phare blanc et un feu arrière rouge. Lorsqu’ils sont dépassés par un véhicule, les cyclistes doivent rouler en file indienne. Il est permis de tracter des enfants dans une remorque à vélo.

Ne laissez jamais votre vélo enfermé à l’extérieur pendant la nuit si vous voulez le revoir – ou du moins la plupart de ses parties. Certains hôtels proposent des parkings à vélos fermés.

Transport de vélos

La SNCF fait de son mieux pour faciliter les déplacements à vélo ; voir www.velo.sncf.com pour plus de détails.

Les vélos (non démontés) peuvent être emportés dans la quasi-totalité des trains TER intra-régionaux et dans la plupart des trains interurbains longue distance, sous réserve des places disponibles. Les trains TER et Corail Intercité sont gratuits, 5 € ou 10 € selon le parcours ; les trains TGV, Téoz et Lunéa nécessitent des frais de réservation de 10 € qui doivent être réglés lors de l’achat du billet de transport. Les réservations de vélos peuvent être effectuées par téléphone (36 35) ou à un guichet SNCF, mais pas par internet.

Les vélos partiellement démontés et placés dans un coffre (housse), d’une dimension maximale de 120 cm sur 90 cm, peuvent être emportés gratuitement dans les compartiments à bagages des trains TGV, Téoz, Lunéa et Corail Intercité.

En région parisienne, les vélos sont autorisés à bord des trains Transilien et RER, sauf du lundi au vendredi, pendant les heures suivantes :

  • 6h30 à 9h pour les trains à destination de Paris
  • 16h30 à 19h pour les trains en provenance de Paris
  • 6h à 9h et 16h30 à 19h sur les lignes A et B du RER

À quelques rares exceptions près, les vélos ne sont pas autorisés dans les métros, les trams et les bus locaux, intra-départementaux et SNCF (ces derniers remplacent les trains sur certains parcours).

Location de vélos

La plupart des villes françaises disposent d’au moins un magasin de vélos qui loue des vélos tout terrain (VTT, environ 15 euros par jour), appelés VTT, ainsi que des vélos tout chemin (VTC), plus orientés vers la route, ou des vélos de ville moins chers. Vous devez généralement laisser une pièce d’identité et/ou une caution (souvent un relevé de carte de crédit de 250 euros) que vous perdez si le vélo est endommagé ou volé.

Un nombre croissant de villes – dont Paris, Aix-en-Provence, Amiens, Besançon, Bayonne, Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Dijon, La Rochelle, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Mulhouse, Nancy, Nantes, Nice, Orléans, Rennes, Rouen, Toulouse, Strasbourg et Vannes – ont mis en place des systèmes de location automatique de vélos, destinés à encourager le vélo comme moyen de transport urbain, avec des points de ramassage et de dépôt informatisés dans toute la ville. En général, il faut s’inscrire à court ou à long terme, en fournissant les coordonnées de sa carte de crédit, et on peut ensuite utiliser gratuitement les vélos pendant la première demi-heure ; ensuite, les tarifs horaires augmentent rapidement.

Autres articles Mobilité et transport

covoiturage

Se déplacer en voiture ou covoiturage

Il n’est pas forcément nécessaire de posséder une voiture, d’autres solutions comme l’autopartage par exemple s’offrent à vous. Pour les jeunes de 16 à 25  ans Bourse au permis de conduire Aide financière pour les jeunes de la Chambre du commerce (sous conditions de validation d’un projet professionnel et d’une action citoyenne Aide financière régionale

se déplacer en bus

Se déplacer en bus

Moins cher et plus lent que le train. Utile pour les villages plus éloignés qui ne sont pas desservis par le train. Les bus sont largement utilisés pour les déplacements de courte distance à l’intérieur des départements, en particulier dans les zones rurales où les lignes de train sont relativement peu nombreuses (par exemple en

se déplacer en avion

Se déplacer en avion

Il y a environ 45 aéroports qui relient les différentes villes de France. Depuis Paris Orly ou Paris Charles de Gaulle, les aéroports de Paris, vous pouvez vous rendre à Nice, Toulouse, Lyon, Marseille, Strasbourg et Bordeaux en un peu plus d’une heure. Il existe de nombreuses compagnies aériennes à bas prix en France. Air

financement permis de conduire

Comment passer son permis et limiter la facture ?

Le permis à 1 euro Le “permis à un euro par jour” est une aide qui s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans révolus.Elle permet de financer la préparation au permis de conduire. En France, la pratique de la conduite de base peut commencer à 15 ans si certains critères sont remplis. Il faut

se déplacer en train

Se déplacer en train

Exploité par la SNCF, le réseau ferroviaire français est de première classe, avec une couverture étendue du territoire et des départs fréquents. La France est réputée pour son excellent réseau de transports publics, qui dessert partout, sauf dans certaines zones très rurales. La Société Nationale des Chemins de Fer Français (SNCF), propriété de l’État, assure